Jean d’Amérique

Jean d’Amérique débutera sa résidence à la ferme Godier en Novembre 2020

Né en Haïti en 1994, Jean D’Amérique est poète, dramaturge et directeur artistique de Transe Poétique, festival de poésie contemporaine à Port-au-Prince. Animateur d’atelier d’écriture et contributeur de plusieurs revues littéraires, il arpente également les scènes un peu partout en proposant performances et interventions poétiques pour donner voix à ses textes.

Il a publié Petite fleur du ghetto, recueil qui lui vaut une mention spéciale du Prix René Philoctète et une sélection au Prix Révélation Poésie SGDL, puis Nul chemin dans la peau que saignante étreinte, finaliste du Prix Fetkann de la poésie et lauréat du Prix de poésie de la Vocation.

En 2018, sa pièce Avilir les ténèbres a été finaliste du Prix RFI-Théâtre, et en 2019, lauréate de ‘Texte En Cours’ et du dispositif ‘Visa pour la Création de l’Institut Français’. Elle est distinguée parmi les « Textes remarqués » des ‘Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre’ et a également fait l’objet de plusieurs mises en lecture. Jean D’Amérique est aussi finaliste du Prix RFI-Théâtre 2019 pour Cathédrale des cochons, texte mis en lecture la même année au festival Quatre Chemins et sélectionné en 2020 par le comité de lecture Troisième Bureau. Sa pièce Conversation poétique biodégradable a été créée à Lyon dans le cadre du festival En Acte(s) en octobre 2019.

Le projet d’écriture

Sergent puis lieutenant de l’armée révolutionnaire haïtienne de la fin du 18ème siècle, Sanite Bélair se fait capturer par les colons français, qui l’exécutent en public en octobre 1802, pour avoir constitué dans les mornes un groupe de rebelles aspirant à la liberté. Elle est âgée alors de 21 ans. Deux siècles plus tard, contrairement aux hommes, elle apparaît toujours trop peu dans les livres d’histoire et dans les espaces dits de mémoire de la résistance anti-esclavagiste. Perturbée par ce spectre de l’oubli, elle décide de soumettre une demande de visa à Baron Samedi, gardien des cimetières, pour voyager vers la vie et tenter de régler le problème. Elle revient alors de sa poussière d’outre-tombe et lance le hashtag #HéroïneEnColère sur les réseaux sociaux, pour attirer l’attention de l’État haïtien et des instances chargées de la protection des droits humains.…

Le lien avec le territoire

Durant sa résidence Jean d’Amérique ira à la rencontre des collégiens primo-arrivants, des adolescents du service des lits adolescents, des lecteurs de la médiathèque, des usagers du Centre social André Malraux et des adultes amateurs de la ferme Godier.

,
Article précédent
Amadou Bouna Guazong

Articles liés

Menu