Emilie Vaudou

Emilie Vaudou est diplômée du Conservatoire National de Région de Poitiers (2001) et de la Haute école des arts de la scène, La Manufacture, de Lausanne (2007). Depuis, elle travaille entre la France, la Suisse et la Grèce en tant qu’actrice, danseuse/performeuse et dirige de nombreux workshops.

En 2015, elle fonde la Cie PERASTIKA à Lausanne avec laquelle elle signe sa première mise en scène :  Ici c’est pas un hôtel… d’après le documentaire Urgences de Raymond Depardon sur l’univers psychiatrique. En 2018, elle présente Éspasa ta moutra mou ! , une auto-fiction écrite à partir de ses années de vie passées en Grèce durant la crise. 

En 2019, elle créer la Compagnie IMÉKALÁ à Paris (XXème) avec laquelle elle développe actuellement There is my little room… une recherche autour de la figure de la prostituée et une performance à partir du texte Et les poissons partirent combattre les hommes de Angélica Liddell. 

Au départ de son travail, il y a toujours une parole/un corps isolé, marginal, à la frontière de la normalité, censuré, qui réclame une forme capable de plonger le spectateur dans l’espace mental de figures qui d’« étrangères » qu’elles étaient, deviennent plus familières. 

En prenant pour base de sa performance un des tout premiers textes d’Angélica Liddell Et les poissons partirent combattre les hommes, Emilie Vaudou continue à développer ses obsessions (transformation, mutation, monstruosité, exploration des limites du corps et de la voix, recherche autour de la figure de « l’étranger » : exil, immigration, marginalité, etc. ). 

S’inscrivant dans le programme de résidence « TRANSITION/enter Communities of body » lancé par le Centre Kinitiras à Athènes dont le but est de créer une communauté de danseurs-performeurs autour des thèmes de la « transition » et des « échanges euro-africain », Emilie Vaudou partagera et confrontera ses recherches à distance avec trois autres artistes en provenance du Congo, d’Allemagne et de Grèce. 

Pour sa performance (pièce chorégraphique alliant le travail numérique), elle sera accompagnée par la vidéaste Rosalie Lust et son collaborateur artistique Louis Sé

,
Article précédent
La Cie 20H48

Articles liés

Menu