GENS DU PAYS, la nouvelle création de Pierre Vincent

Cet automne, Pierre Vincent, directeur de la compagnie Issue de secours et du théâtre ferme Godier à Villepinte, débute le travail au plateau de sa nouvelle création Gens du Pays de Marc-Antoine Cyr (édition Quartett)

Un grand nombre de création mises en scène par Pierre Vincent sont issues des résidences des auteurs à la ferme Godier : Dans la joie et la bonne humeur de Sylvain Levey (2011), Un doux murmure de silence de Koffi Kwahulé (2014), Je reviendrai de nuit te parler dans les herbes de Gustave Akakpo et Marc-Antoine Cyr (2015), Mais qui vient pisser sur le palier ? de Hakim Bah (2016), Pauvres riches de Edouard Elvis Bvouma (2017), Portraits de femme d’Eric Delphin Kwégoué (2018), Sur le quai vers mon rêve d’Afi Gbegbi (2019) sont issues des résidences de ces auteurs à la ferme Godier.

Aujourd’hui, c’est une autre texte de Marc-Antoine Cyr, un auteur habitué de la ferme, qu’il met en scène. Création prévue pour l’automne 2022

La création

Martin Martin est un adolescent qui se cherche. Rien d’extraordinaire de prime abord. L’adolescence n’est-elle pas le lieu, le temps du trouble, des troubles ? Le moment des questionnements vertigineux, l’endroit où tout se télescope, se chevauche, se percute ? 

Mais pour Martin Martin, que ce soit à la maison, à l’école, au poste de police, ou au sein de « la meute » de loups qu’il retrouve le soir, l’injonction de décliner son identité le poursuit. Chacune de ces sphères lui assigne un périmètre, une position, une place bien trop étroite et réductrice. 

Il ne reste qu’à tenter de se frayer un espace à soi, forcément instable et labile, puisqu’il s’invente dans les interstices. 

Équipe de création : De Marc-Antoine Cyr / Mise en scène Pierre Vincent / Assistante à la mise en scène Juliette Guidicelli /  Avec Areszki Aït-Hamou, Romain Bertrand, Kimiko Kitamura / Dramaturgie Pascale Grillandini / Création Lumières Luc Degassart / Création musicale Léo Vincent / Scénographie & Costumes Helen Hebert, Cécile Trémolières

, , ,
Article précédent
‘NO MORNING’ : la première étape de travail
Article suivant
Compagnie Brutaflor

Articles liés

Menu