Staloff Tropfort

En résidence en Novembre 2021 à la ferme Godier !

Comédien, metteur en scène, conteur, photographe, Staloff Tropfort est diplômé en section théâtre à l’école nationale des arts-ENARTS. Il a été formé en Belgique au Conservatoire royal de Liège dans le cadre du projet Ethno drame sous la direction de Pietro Varasso. Il a suivi des formations avec Rolando Etienne, Paula C. Péan et Mylène Wagram.

Directeur de l’association ADRECE, il s’investit dans un travail de recherche sur l’Ethno draméen se référant aux recherches de Franck Fouché et au travail de Jerzy Grotowski.

Son principal matériel de travail est le vaudou et certains éléments constituant le rituel tels que la danse, le chant, la musique, les couleurs, etc. Tout ceci lui permet de développer différents outils expérimentaux sur le travail du corps, de la voix, du rythme, de la conscience de l’acteur.

La création

Nan Govi : Cathédrale des cochons est un projet de mise en scène du texte Cathédrale des cochons de Jean d’Amérique (auteur qui fut en résidence à la ferme Godier).

Je vois ce texte comme une écriture énergétique, sauvage, un long poème puissant, un groupe de souffle grognant. Mais c’est aussi une page d’interprétation blanche. Je pense l’utiliser comme un coup de poing ou plus encore, une bombe avec ce côté militantisme qui dénonce l’insécurité en Haïti, l’irresponsabilité ou l’incapacité des responsables, un long engagement qui clame sa flamme au pays, son attachement à la lutte

Staloff Tropfort

Staloff Tropfort interroge le texte à travers le rituel vaudou haïtien Rele Nan Govi. Nan Govi est une expérimentation de rencontre entre vivant et mort tirée d’un rituel vaudou. Ce rituel permet à un oungan, prêtre vaudou de faire réapparaître en esprit, un être mort après une année et un jour

, ,
Article précédent
Nathalie Dieterlé

Articles liés

Menu