En résidence jusqu’en juin 2018, soutenue par la DRAC Ile-de-France

Portée par Margaux Eskenazi, la compagnie Nova voit le jour en 2007 aux Lilas (Seine Saint Denis). Elle aborde la mise en scène en travaillant sur la conscience du jeu d’acteur : il s’empare d’une langue avec son corps pour porter les vibrations d’une parole théâtrale. Les textes sont une matière à jouer et à penser le monde dans lequel nous vivons. La compagnie s’empare des mots d’un auteur, ce les approprie pour qu’ils deviennent ceux de notre siècle.

Les créations de la Cie Nova : Léonce et Léna de Georg Büchner, 2007 / Quartett d’Heiner Müller, 2009 / Hermani de Victor Hugo, 2011 / Richard III d’après William Shakespeare, 2014 / Césaire-Variations, d’après des entretiens d’Aimé Césaire et des extraits du Cahier d’un retour au pays natal / Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre, d’après les textes de Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Léopold Sédar Senghor, Édouard Glissant, 2016.

La création : J’ai la douceur du peuple effrayante au fond du crâne

Ce second volet du projet « Écrire en pays dominé », poursuit l’exploration des poétiques-politiques. Les Langues de Feraoun, Kateb Yacine, Farès, Daoud en lutte pour leurs terres natales, sont avant tout en quête d’un lieu. C’est à l’intérieur de l’écriture (poétique, romanesque, théorique), que s’affirme l’identité de l’ancien colonisé, hors des déterminations de son ancien oppresseur, cherchant à s’émanciper de toute détermination et aliénation culturelle.

Au prisme de ces écritures de résistance, la compagnie remontera le fil de cette histoire et de ce passé colonial français, de cette indépendance conquise de haute lutte, des dominations et violences d’aujourd’hui et de ces vagues d’immigrations algériennes.

Le lien sur le territoire

La compagnie entretiendra un lien particulier avec la classe d’accueil du Lycée Brassens de Villepinte. L’équipe artistique proposera aux élèves une semaine d’atelier d’écriture et de jeu au Théâtre de la ferme Godier, qui se clôturera par une restitution publique.

La compagnie leur présentera la petite forme Césaire Variations au sein du lycée. Les élèves seront conviés également aux répétitions de Nous sommes de ceux qui disent non à l’ombre et à sa représentation dans le cadre du festival Oups ! Bouge ta langue !.

Comment s’organise la résidence ?

Cette résidence s’organise de janvier à juin 2018, en deux phases. La première phase sera autour de la recherche de l’écriture. C’est durant cette période que la compagnie mènera les ateliers avec les lycéens. La seconde sera consacrée à l’écriture de plateau.

Les suivre : http://lacompagnienova.org/

Menu