Édouard Elvis Bvouma est l’auteur lauréat 2016 du prix lycéen de littérature dramatique francophone Inédits d’Afrique et Outremer, mis en place en partenariat avec Postures, l’association Emile&Cie et le Tarmac, scène francophone internationale, pour son texte A la guerre comme à la gameboy.

A ce titre, Edouard Elvis a été accueilli en résidence à la ferme Godier et sa pièce éditée chez Lansman Editeur.

Qui est-il ?

Auteur, metteur en scène et comédien, Edouard Elvis est lauréat de plusieurs bourses et programmes de résidences, notamment Visa pour la création de l’Institut Français, Odyssée-ACCR du ministère français de la Culture ; et a effectué plusieurs résidences en Afrique et en Europe. Ses textes ont été créés ou lus au Cameroun, en Afrique et en France. Co-fondateur de la compagnie Zouria Théâtre, il a mis en scène ses textes Petit à petit l’oiseau perd son nid et Le Deal des Leaders, a signé les mises en scène de Iphigénie en Tauride de Goethe, L’Assemblée des femmes d’Aristophane ou encore D’ont cry, stand-up ! de l’humoriste Charlotte Ntamack. Il a publié le roman L’Épreuve par neuf et le recueil de nouvelles. L’Amère patrie chez l’Harmattan, la nouvelle L’Impasse à la fondation de Lille, la nouvelle Ave Mariana, chez Magellan, rééditée chez Magnard.

Désigné meilleur auteur de l’année 2008 par les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone, il a reçu en 2015 une mention spéciale du Prix Littéraire Alain Décaux de la francophone et est lauréat en 2016 du Prix Inédits d’Afrique et Outremer et du Prix SACD de la dramaturgie Francophone avec son texte À la guerre comme à la Gameboy, sélectionné par plusieurs comités de lecture et lu dans la programmation in du festival d’Avignon dans le cadre du cycle de lectures « Ça va, ça va » le monde, diffusé sur RFI ; et sélectionné pour une mise en ondes sur France Culture.

Sa résidence : la création

Le projet d’écriture d’Edouard Elvis est le pendant féminin de sa pièce lauréate À la guerre comme à la Gameboy. Ce nouveau texte La poupée barbue donne la parole à la jeune fille de la première pièce, alors restée silencieuse. Il a également écrit, pour le festival OUPS ! de printemps, le texte Pauvres riches mis en lecture par Pierre Vinent du territoire durant toute la période du festival !

Les rencontres et les ateliers

Il sera l’un des personnages dans la lecture de sa pièce Pauvres riches et rencontrera de personnes en apprentissage de la langue. Auprès des lycéens de la classe d’accueil du lycée Georges Brassens, il a intervenu en ateliers d’écriture. Il a participé à une rencontre à la médiathèque avec l’éditeur Emile Lansman et le journaliste Yvan Amar. Il a également dédicacé son texte À la guerre comme à la gameboy, dans les CDI des lycées de Villepinte et Tremblay-en-France et a rencontré le public du théâtre du Tarmac. Enfin, Edouard Elvis a proposé une lecture à la Cité des Récollets à Paris.

Menu