Le projet Langues plurielles, paroles singulières mené au Théâtre de la ferme Godier d’octobre 2018 à décembre 2019 a proposé un parcours autour de la découverte de la langue poétique, la rencontre, la lecture, l’écriture et la pratique artistique.

Depuis quelques années, nous accueillons en résidence à la Ferme Godier, et pour des rencontres, des auteurs de théâtre qui écrivent en français et viennent de Côte d’Ivoire, de France, du Cameroun, de la Réunion, de Guinée, du Togo, du Québec, de Serbie, du Congo….

Si nous invitons ces auteurs c’est qu’ici, au Théâtre de la ferme Godier, nous accueillons des spectateurs et travaillons avec des enfants, des adolescents, des adultes qui ont souvent une histoire avec les pays des auteurs accueillis et qui communiquent en français.
C’est par ce travail auprès des habitants du territoire, que nous avons mesuré la nécessité de rendre joyeuse l’utilisation de la langue, de la rendre multiple et accueillante pour favoriser le désir de la rencontrer, de la partager.

Depuis octobre 2018 elles se retrouvent le mardi matin sur le plateau de la ferme Godier…

Aicha, Amaria, Amina, Antonia, Catherine, Corina, Draija, Fatima, Hamen, Huyen, Karyna, Mai-Sylvie, Tharmarasa Chithrawathy, Zofia apprennent le français au centre social André Malraux à Villepinte ou à la maison de quartier Edmond Michelet à Sevran, Pascale Poirel est comédienne et travaille à la ferme Godier, et Anne Luthaud est autrice.

Ce projet a à voir avec le secret.

Un projet qui met en lumière le chemin incroyable parcouru ensemble à travers la langue française, les langues plurielles, les paroles singulières, le théâtre et les cultures.

Un projet qui bien au delà des mots écrits et dits ensemble est un hommage aux différences qui lorsqu’elles sont partagées nous apprennent à ne plus avoir peur de l’autre.

Découvrir le projet => Livret « Langues plurielles Paroles singulières »

Épanouissement personnel et cohésion sociale…

Les ateliers menés par Pascale Poirel et Anne Luthaud se sont consacrés à l’approche joyeuse de chacun et aussi de la littérature : découverte de textes, lectures par la comédienne, exercices théâtraux, écoute des langues plurielles. Ces moments sont envisagés pour donner la couleur du projet.

Aborder les textes des auteurs de théâtre, ceux d’Anne Luthaud, les entendre, en percevoir la musique et le souffle, entendre l’écriture, en parler et la dire, découvrir les paroles singulières, écouter les langues.

Ce projet a été réalisé grâce au soutien du fonds de dotation InPACT – Initiative pour le partage culturel, le Service de Développement et de l’Action Territoriale de la DRAC Ile-de-France, du CGET, du centre social André Malraux et la maison, de Quartier Edmond Michelet.

Le secret en image….

Menu